Nous assurons un environnement de travail sécuritaire pour nos employés. Consultez notre plan d’action COVID‑19 »

Le projet

Un projet de relance visionnaire,
qui fait rayonner l’industrie
québécoise du fer

Un joyau 100 % québécois

Le 11 avril 2016, Champion Iron, la société de développement et d’exploration derrière Minerai de fer Québec, devenait propriétaire des installations de la mine du Lac Bloom.

La propriété est située à environ 13 km au nord de Fermont, au Québec, et à 10 km au nord du complexe minier du Mont Wright, où ArcelorMittal Mines Canada produit du minerai de fer.

Les installations de la mine du Lac Bloom comprennent un chemin de fer qui permet d’acheminer de façon efficiente le concentré de fer de haute qualité jusqu’à un port de chargement localisé à Sept-Îles, au Québec.

Maintenant en production commerciale depuis juin 2018, la mine du Lac Bloom a prouvé sa capacité à produire, de façon rentable, du minerai de fer à haute teneur (66,2 % Fe) en quantité égale ou supérieure à sa capacité nominale de 7,4 tonnes métriques par an (TMPA).

ÉTUDES DE FAISABILITÉ ÉLOQUENTES

Une étude de faisabilité publiée en février 2017 démontrait que la reprise des activités minières au Lac Bloom serait financièrement viable et concurrentielle dans le secteur mondial du minerai de fer.

L’étude révélait également que la mine du Lac Bloom avait le potentiel de devenir l’une des grandes mines de minerai de fer de longue durée dans la région du Nord-du-Québec. Par conséquent, il va de soi que la reprise des activités de production aurait un impact important sur les économies locale, régionale et provinciale.

Encouragée par les résultats de cette étude et suivant la mise en service qui s’est déroulée sans heurts en février 2018, la Société a publié une deuxième étude de faisabilité en juin 2019. Cette plus récente étude envisageait de mener à terme une expansion interrompue par le détenteur antérieur de la propriété, qui aurait pour effet de doubler la capacité nominale de la mine du Lac Bloom à 15 TMPA tout en assurant une durée de vie d’environ 20 ans pour la mine.

Voir l’étude de faisabilité »
(En anglais seulement)

Le financement du projet en chiffres

Minerai de fer Québec est une copropriété de Champion Iron et du gouvernement du Québec, qui détient 36,8 % des actions.

Cliffs Natural Resources avait acquis la mine du Lac Bloom au coût de 4,9 milliards de dollars en 2011, pour ensuite la fermer quatre ans plus tard.

Les dépenses d’investissements totales (« CAPEX ») se chiffrent à 326,8 millions $, incluant une mise à niveau des infrastructures de la mine d’une valeur de 157,2 millions $.

DES INVESTISSEMENTS QUI CHANGENT LA DONNE

La relance de la mine du Lac Bloom a nécessité plusieurs investissements majeurs, notamment pour moderniser le concentrateur, revoir le plan d’exploitation minière, et ajouter un nouveau convoyeur de 3,5 km permettant de réduire le transport par camion. De plus, notre Société bénéficie maintenant d’un nouveau port multiusager accessible aux navires Capesize, ce qui réduit les coûts de fret. Jusqu’à maintenant, près de 4 milliards de dollars américains ont été investis au complexe minier du Lac Bloom.

À la suite de la publication de l’étude de faisabilité de la phase I en février 2017, la Société a réussi, en février 2018, à effectuer la remise en service du projet en respectant les délais et le budget.

Avec une expérience reconnue et une clientèle croissante à l’échelle mondiale, Champion Iron est bien placée pour envisager l’achèvement de la phase II du projet d’expansion telle que détaillée dans l’étude de faisabilité publiée en juin 2019, qui propose de doubler à 15 tonnes métriques la capacité nominale de la mine du Lac Bloom.

Grâce à ce savoir-faire, mais aussi à l’accès aux infrastructures, la longue durée de vie de mine, les réserves minérales de qualité, au faible taux de contamination, et au soutien des communautés et des partenaires, le Lac Bloom devient rapidement l’une des plus importantes mines de longue durée dans la région du Nord-du-Québec.